Album:    mot-clé : [inde]      Photo:    Benares - Ghat Crémation - Inde





Benares - Ghat Crémation - Inde   :



On ne peut pas parler de Varanasi sans évoquer les ghâts de crémation. Lors de notre première ballade sur les ghâts avec Stéphane, nous nous demandions où ceux-ci pouvaient bien se trouver. En approchant d’un ghât où s’amoncelaient de partout les bûches de bois, on s’est dit que sans aucun doute c’était là !

Attirés par la curiosité mais aussi gênés par le côté voyeur de la chose, nous avons observés un moment depuis une balustrade surplombant le ghât pour voir comment cela se passait.

La cadence est assez soutenue, les crémations ont lieu 24h/24. Les corps sont amenés sur des brancards en bambous via le dédale des ruelles de la vieille ville jusqu’aux ghâts. De multiples linceuls colorés jaune safran ou rouge enveloppent les corps laissant parfois le visage apparent, des guirlandes d’œillets d’inde jaune entourant et quadrillant le corps. On plonge ensuite le cadavre sur son brancard dans le Gange à plusieurs reprises pour une dernière purification. Pendant ce temps, des hommes s’affairent à empiler les bouts de bois qui constitueront le bûcher. Après le bain funèbre, on enlève tous les linceuls colorés et les fleurs de la dépouille pour la déposer sur ce bûcher, quelques bouts de bois supplémentaires et des brindilles étant ensuite ajoutés sur le corps. Le feu de la délivrance est ensuite allumé pour réduire en cendre l’enveloppe charnelle qui n’est qu’une illusion sur terre et qui permettra à l’âme d’atteindre le nirvana, nommé plutôt moksa pour les hindous. Une fois tout le bûcher et le corps consumés, les cendres sont jetées dans le fleuve pour se mêler à l’eau sacrée.



Benares crémation Ghat Nirvana Varanasi